28/07/2006

Strange Love

STRANGELOVE (Depeche Mode)

Depeche Mode est un groupe pop qui a mis à profit la révolution synthétizer des années 80. En 1979, Vince Clarke fonde French Look en duo avec le clavier et guitariste Martin Gore. Andrew Fletcher les rejoint et le groupe se rebaptise Composition of Sound. En 1980, David Gahan remplace Martin Gore au chant et le groupe prend le nom de Depeche Mode. Le premier single s'intitule Photographic. Il sort sur la compilation Some bizarre album. Le premier album de Depeche Mode Speak and spell paraît l'année suivante. C'est un succès notamment grâce à la sortie antérieure du single I just can't get enough.

Après le départ de Vince Clarke, Martin Gore se met à écrire pour le groupe et recrute Alan Wilder au clavier. C'est en 1984 avec leur quatrième album Some Great Reward que Depeche Mode se distingue grâce aux talents de Martin Gore. Le single égalitaire People are people remporte un succès unanime des deux côtés de l'Atlantique. S'en suit la sortie de Black celebration en 1986, de Music for the masses en 1987 et de Violator en 1990 dont est extrait Personal Jesus.

Trois ans plus tard, Depeche Mode enregistre Songs of Faith and Devotion qui entre directement numéro un des ventes. Alan Wilder quitte le groupe en 1995. Cela n'empêche pas Depeche Mode de sortir Ultra, puis une collection des singles de 1986 à 1998 qui fera l'objet d'une tournée. Depeche Mode fait son grand retour en 2001, avec Exciter. Le live Night Time In Paris, issu de la tournée de Exciter paraît en mai 2002.

Chacun de leur côté, Martin Gore et Dave Gahan sortent leurs albums solo en 2003. Ce dernier connait un gros succès avec son Paper Monsters, disque sur lequel il a écrit lui-même tous les morceaux, prenant en quelque sorte sa "revanche" sur la main mise par Martin Gore au sein de Depeche Mode. A l'été 2003 des rumeurs, démenties ensuite, annoncent le split de Depeche Mode. En octobre 2004 sort Remixes 81-04, un triple CD en édition limitée de remixes de Depeche Mode par des grands noms de l'electro.

Le groupe revient dans les bacs en août 2005 avec le single Precious, suivi de très près par l'album Playing the Angel, en octobre de la même année.

20:34 Écrit par Slo dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : depeche mode |  Facebook |

27/07/2006

The show must go on

I WANT TO BREAK FREE (Queen)

Le guitariste Brian May et le batteur Roger Taylor forment le groupe Queen avec le chanteur Freddie Mercury en 1971 à Londres en Angleterre. Rejoints par le bassiste John Deacon, ils signent en 1973 un premier album éponyme. C'est grâce à Queen II sorti l'année suivante que le groupe fait sensation en Angleterre. Queen enregistre ensuite Sheer Heart Attack puis A Night At The Opera en 1975. Le single Bohemian Rhapsody passe neuf semaines en tête des charts britanniques et rentre dans le Top Ten américain. Devenus des superstars, les membres du groupe signent A Day At The Races et squattent pendant cinq ans les charts avec différents albums dont News of The World et Jazz.
Au sommet de sa gloire en 1980, Queen enregistre The Game qui atteint la première place des classements américains. En 1981, il signe avec David Bowie Under Pressure qui cartonne. Suit l'album Hot Space (1982) puis The Works (1984) moins populaires. En 1986, il retrouve le succès en Europe avec A Kind of Magic, succès maintenu avec The Miracle (1989) et Innuendo (1991). Les rumeurs courent alors sur l'état de santé de Freddie Mercury et, le 24 novembre 1991, ce dernier meurt du SIDA. En 1994, les membres restant se retrouvent pour enregistrer Made in Heaven, qui contient la voix de Freddie Mercury enregistrée juste avant sa mort.

22:34 Écrit par Slo dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : queen |  Facebook |

26/07/2006

Sunday bloody sunday

SUNDAY BLOODY SUNDAY (LIVE AID) (U2)


Ce titre est sans conteste l'un des plus célèbre du groupe non seulement d'un point de vue musical grâce à sont orchestration mais aussi et surtout grâce à son engagement politique. C'est sûr, pour U2, il y a un avant Sunday et un après Sunday. Ce titre avait d'ailleurs, à sa sortie, créé une polémique. On a accusé le groupe d'être des révolutionnaires proches de l'IRA (groupe armée d'Irlande du nord n'hésitant pas à effectuer des attentats pour revendiquer l'indépendance de l'Ulster). Pourtant comme l'indique Bono lors des premiers concerts qui ont suivi la sortie de l'album War, cette chanson n'est pas une chanson rebelle, c'est une chanson qui revendique la paix.

Ce titre fait référence au dimanche sanglant, page noire de l'histoire de l'Irlande du nord. L'Irlande du nord (ou encore Ulster) est rattachée à l'Angleterre par l'intermédiaire du Royaume Uni, au même titre que l'Ecosse ou bien du Pays de galles. Sa capitale est Belfast. Au contraire l'Irlande du sud (ou encore Eire) est complètement indépendante. L'Irlande du nord est partagée entre les protestants, proches de la couronne Anglaise, et les catholiques qui veulent leur indépendance. En 1972, lors du dimanche sanglant, des catholiques qui font une manifestation se font tirer dessus par des soldats anglais faisant de nombreux morts et de nombreux blessés. Suite à cela l'Irlande du nord va connaître une longue période d'instabilité teintée d'attentas et de conflits en tout genre jusqu'à un passé proche où une solution diplomatique, sous l'impulsion de Tony Blair, de nombreuses personnes politiques de la régions, ainsi que de célébrités (Bono en l'occurrence), semble avoir été trouvée. Toutefois tout reste encore à faire et les difficultés, du fait des enjeux politiques persistent.

Source : http://www.u2achtung.com

22:13 Écrit par Slo dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : u2 |  Facebook |